Bilan énergétique : réalisation du programme de travaux

Le présent billet fait suite à ceux postés sur ce blog le 15 octobre et le 22 novembre. Ces deux articles détaillaient pour l’un la phase de relevés préalable à toute réalisation d’un bilan énergétique et pour l’autre les principaux enseignements du diagnostic avant travaux.  Les résultats présentés sont ceux d’une maison ancienne située dans les Bouches du Rhône.

  • Les différents programmes de travaux de rénovation énergétique possibles :

Grâce aux résultats du diagnostic, avant travaux, les déperditions et leur localisation ont été identifiées. On va donc se servir de ce graphique pour imaginer plusieurs scénarios de travaux :

Les principales déperditions d'une maison marseillaise

Les murs et la toiture étant les éléments les plus déperditifs, on va s’attacher à améliorer le fonctionnement thermique de ces deux types de paroi.
Dans le premier scénario, l’isolation de la toiture et des murs se fera par l’extérieur, alors que dans le second l’isolation se fera par l’intérieur. Un troisième scénario, moins satisfaisant d’un point de vue thermique consiste à isoler la toiture et à améliorer le système de chauffage et de production d’eau chaude en remplaçant la chaudière à gaz par une pompe à chaleur air / eau. Son étude est malgré tout apparue pertinente du fait des difficultés pour mettre en oeuvre l’isolation des murs, du climat clément dont bénéficie la ville de Marseille et de la présence d’un insert dans le logement. Ces éléments ont leur importance, dans la mesure où les pompes à chaleur air / eau ont un rendement qui faiblit lorsque la température de l’air devient inférieure à 7°C. Dans tous les cas, on profitera aussi de cette rénovation pour remplacer toutes les fenêtres simple vitrage qui représentent plus de 30% de la surface vitrée actuelle.

  • Evaluation de l’impact des différents programmes de travaux :

Différents scénarios de rénovation énergétique maison bouches du rhone

Le scénario N°1, qui prévoit une isolation thermique par l’extérieur est le plus performant d’un point de vue thermique : les déperditions sont réduites de près de la moitié.
En ce qui concerne l’évaluation des dépenses énergétiques du foyer, tous les scénarios envisagés permettent une diminution des dépenses de près de 1 000 euros, ce qui représente pratiquement un tiers des consommations initiales. En terme d’impact environnemental, le scénario N°3 qui prévoit l’isolation de la toiture et le remplacement de la chaudière à gaz par une pompe à chaleur permet la réduction la plus forte d’émission de gaz à effet de serre. La pompe à chaleur air / eau a en effet la capacité de « récupérer » une partie des calories contenues dans l’air pour réchauffer l’eau du système de chauffage.

  • Estimation du coût des travaux de rénovation énergétique :

Le logiciel utilisé par Panséo pour réaliser ses bilans énergétiques intègre une base de données alimentée par les industriels adhérant à l’association Promodul. Celle-ci permet de procéder à une évaluation du coût des travaux dans des conditions normales d’accessibilité et de déroulement du chantier. Elle ne saurait évidemment tenir lieu de devis.
Cette évaluation complète les éléments techniques relatifs aux performances énergétiques du bien après travaux et va constituer un élément central pour le choix du scénario à mettre en oeuvre.

Différentes hypothèses de coût de rénovation énergétique d'une maison des Bouches du Rhône
L’évaluation du coût des travaux fait apparaître d’importantes disparités : le scénario N°1 qui prévoit une isolation thermique par l’extérieur est certes le plus performant mais est aussi le plus onéreux. Le scénario N°2 où l’isolation est réalisée par l’intérieur paraît être très sensiblement moins couteux que les deux autres, il induit cependant d’autres travaux (peinture, électricité) dont le coût ne peut à ce stade être évalué.

  • Le retour sur investissement des différents programmes de travaux de rénovation énergétique :

Si l’arbitrage entre les différents scénarios doit être fait principalement selon des critères financiers, le temps de retour sur investissement est l’indicateur le plus pertinent car il permet d’évaluer la durée au delà de laquelle l’investissement initialement consenti sera remboursé par les économies dégagées. Afin de le déterminer, il est préalablement nécessaire d’intégrer le crédit d’impôt développement durable auxquels les particuliers qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique peuvent prétendre (voir à ce sujet billet du 21 octobre) et d’intégrer une hypothèse sur l’évolution du coût de l’énergie.
Pour le cas étudié, le ménage propriétaire de la maison peut cumuler le crédit d’impôt développement durable et l’éco prêt à taux zéro. L’évolution du coût de l’énergie a été arrêté à 7% par an.
Calcul durée amortissement travaux rénovation énergétique maison bouches du Rhône

C’est donc le scénario N°2 qui prévoit une isolation des murs et de la toiture par l’intérieur qui a le temps de retour sur investissement le plus court : non seulement, il s’agit du programme dont le coût est le plus faible, mais c’est également celui qui bénéficie du meilleur taux de financement grâce au crédit d’impôt développement durable.

  • Au delà du bilan énergétique :

L’approche proposée par Panséo pour réaliser les bilans énergétiques vise à apprécier globalement le fonctionnement thermique d’un logement, sans se focaliser sur tel ou tel élément. L’objectif est avant tout d’aider mes clients à se poser les questions pertinentes avant de réaliser un programme de travaux, de les aider à investir de la façon la plus efficace. Mais les maisons dans lesquelles nous vivons ne se réduisent pas une enveloppe qui laisse passer des calories vers l’extérieur, bien plus que ça que nos maisons sont des lieux de vie. Mon travail consiste aussi à vous écouter m’en parler, à entendre vos souhaits, à comprendre comment votre logement est habité. C’est je crois, ce qui nous permettra de concilier efficacité énergétique et plaisir de vivre dans nos logements.

Jean Christophe Agnel

Un grand merci aux propriétaires du logement qui m’ont autorisé à publier ces résultats.

Partager avecShare on Facebook
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *