Financement du Grenelle de l’environnement : les certitudes du Ministre

Le projet de budget pour l’exercice 2011 du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable … a été présenté le 29 septembre par Jean-Louis Borloo. Dans le dossier de presse remis pour l’occasion aux journalistes, le ministre s’est félicité d’avoir pu préserver les crédits affectés au Grenelle de l’Environnement, alors que tous les autres postes de dépenses doivent être réduits de 10%. Il ne reste plus qu’à attendre le vote par le Parlement de la loi de finance pour vérifier que de coup de rabot en coup de rabot, le budget affecté aux mesures qui devaient assurer la transition vers une société décarbonée n’aura pas été la victime des arbitrages et tractations politiques qui se déroulent traditionnellement en cette période. En la matière, les renoncements, et les changements de cap auxquels nous avons été habitués ne peuvent qu’inciter à la prudence. L’année 2010 aura tout de même été marquée par le lâchage en rase campagne de la taxe carbone qui avait pourtant été annoncée à grand renforts de publicité…

Jean-Christophe Agnel

Pour mémoire : accès à un discours du Président de la République sur la nécessité d’instaurer une taxe carbone.

Partager avecShare on Facebook

Mieux vaut anticiper la nouvelle réglementation thermique avant de construire

A la suite du premier choc pétrolier, les autorités françaises ont mis en place un processus d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments pour réduire notre dépendance énergétique. C’est ainsi, qu’ont été adoptées les premières réglementations thermiques. En novembre, la réglementation thermique applicable au 1er janvier 2013 sera publiée. Son entrée en vigueur aura un impact structurant sur le marché de l’immobilier, tant elle influencera notre façon de bâtir. Mieux vaut l’anticiper pour éviter une sérieuse décote de la valeur de votre bien. Lire la suite

Partager avecShare on Facebook

Le solaire photovoltaïque : entre espoir et vigilance

Rémunération photovoltaïqueEn France, la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie ne dépassait pas 5,5% en 2008. Pire encore, cette proportion n’a quasiment pas évolué depuis 1973, année du premier choc pétrolier ! Rappelons, qu’à l’horizon 2020, en vertu des décisions du conseil européen des 8 et 9 mars 2007, la part des énergies renouvelables devrait atteindre 20% des consommations. Il s’agit d’un objectif contraignant pouvant être opposé aux pays membres de l’Union Européenne.
Au sein de la famille des énergies renouvelables, la part de l’énergie solaire ou photovoltaïque est dérisoirement faible : elle représente à peine 1,5% de la puissance installée. L’ Allemagne, le plus gros producteur d’électricité d’origine solaire, en produit 90 fois plus que la France, la Hollande près de 2 fois plus… Lire la suite

Partager avecShare on Facebook

La dispersion de matières radioactives dans notre environnement autorisée par 4 ministres

Dispersion et incorporation matières radioactives

Bien qu’ayant fait l’objet de modifications fréquentes, le Code de la Santé Publique (articles R1333-2 et R 1333-3) interdisait l’ajout ou l’incorporation volontaire de matières radioactives dans les produits de construction, les biens de consommation et les denrées alimentaires.

Cette précaution a désormais vécu !

Un arrêté interministériel du 5 mai 2009, signé par pas moins de quatre ministres prévoit la possibilité de solliciter une dérogation auprès du ministre de la santé afin d’incorporer des matières radioactives à des biens de consommation ou d’utiliser des matériaux et des déchets provenant d’une activité nucléaire et qui sont contaminés ou susceptibles de l’être pour la fabrication de biens de consommation et de produits de construction. Lire la suite

Partager avecShare on Facebook